L’écrin vert

Je vous invite à repenser à la semaine dernière, alors que la température se jouait des normes de saison en nous offrant des notes, à la chaleur , dignes d’un mois de juillet.
Vous y êtes, vous repensez aux sensations qui accompagnaient cette vague de chaleur, à l’envie de frais, de gouttelettes d’eau rafraîchissantes? Remettez vous bien dans le bain ou plutôt dans l’étuve en ressentant la chaleur de plomb qui assommait lorsque l’on passait en plein soleil, à ce manque d’air et à cette sensation étouffante de ne pas avoir assez d’air pour remplir ses poumons.
C’est bien, vous êtes dans l’ambiance. Alors vous êtes prêt à savourer la suite.
Ah, non. Vous partez dans une pensée qui n’est pas la mienne. Je ne vais pas partager une glace bien fraîche avec vous. Je l’aurais mangée avant de penser à la prendre en photo, car avec moi, la glace n’a guère l’occasion de fondre 😉
Je partage autre chose qu’une gourmandise éphémère.
Je vous offre la fraîcheur naturelle d’un lieu magique.
Les perles d’eaux, l’ombre des arbres, le doux frémissement des feuilles qui avec la lumière du soleil nous immerge dans un monde plein de douceur à l’abri de la dureté du soleil.
On se retrouve dans le Jura.
Là où la rivière se laisse caresser par les arbres qui viennent l’effleurer, là où les cascades, avec l’aide du vent, se font brumisateur naturel, là où les arbres sont recouverts d’une mousse douillette et verte pour créer une ambiance feutrée et protectrice, là où les fleurs sont les bijoux posés dans un écrin vert.
Enlevez vos chaussures, on met les pieds dans l’eau et dans l’herbe douillette.

 

****

1- Coussin de mousse avant la fraîcheur

 

****

 

2- A l’ombre, le soulier attend sa belle. Sabot de Vénus

 

****

 

3- Fraîcheur au Flumen

 

****

 

4- Éclosion

 

****

 

5- Arrosage permanent

 

****

 

6- Pantoufle d’or

 

****

 

7- Tendresse entre l’arbre et l’eau

 

****

 

8- Éolienne  dans l’attente du souffle du vent

 

****

 

9- Brumisateur naturel

 

****

 

10- Ophrys Mouche.
Je trouve qu’elle ressemble plus à un « ti bonhomme » qu’à une mouche…

 

****

 

11-Centaurée de montagne

 

****

12- Terrible belle. Ciguë

 

****

 

 

Publicités