Pieds sur Terre

 

Un matin, s’habiller, prendre son sac et partir.
Partir sans à avoir à aller loin.
Partir simplement pour prendre de la distance, pour être ailleurs.
Cet ailleurs est tout près.
Il suffit juste d’aller dans la bonne direction; celle qui éloigne du monde dans lequel je suis socialement présente pour me retrouver dans le monde où je me sens fondamentalement vivante.
Me libérer de ces liens, ceux tissés par les devoirs ou obligations, tout comme ceux, aussi doux puissent-ils être, tissés par le cœur.
Partir pour me rapprocher, pour être.
Puissant paradoxe que d’avoir la solitude pour meilleure compagne.
Ils sont des lieux où n’apparaissent sentiments et réalités que lorsque la solitude est présente.
Prendre donc la direction des lieux où je deviens l’énigme, l’incomprise de certains, mais où je me forge un accord total avec moi même.
Sac sur le dos, pieds sur Terre et pensées vagabondes, j’avance avec mon ombre aussi précieuse qu’un rayon de Soleil.

 

 

 

1- Ombre

 

****

 

2-Lumière de l’ombre

 

****

 

3- Repère

 

****

 

4- Mon ombre

 

****

 

 

5-Solitude

 

****

 

 

 

 

Le bonheur, c’est l’harmonie des pensées, des paroles et des actions.

Mahatma Gandhi